09 mai 2013

Annecdotes

Migraine oblige j'ai pris du retard sur mon article mais je ne vous ai pas oublié!

Aujourd'hui juste quelques petites annecdotes sur le Japon.

 

1227100713-144

 

Lorsqu'on souhaite désigner sa propre personne ("moi") on montre de l'index le bout de son nez. Dans une conversation, le "c'est moi qui l'ai fait" accompagné du geste est sans équivoque.

 

Lorsqu'il pleut, que le vent n'est pas trop fort, les japonais font fi du ridicule et pédalent un parapluie à la main! Celui-ci peut aussi être maintenu par un système de fixation sur le guidon.

PICT0005

Le chiffre "neuf" est réputé pour porter malheur : kyu correspond  également à "souffrance" c'est pourquoi la chambre neuf n'existe pas dans les hôpitaux.

 

Dans le même genre. Quand on offre des fleurs à une personne hospitalisée, il convient de s'assurer qu'elles ont été débarassées de leurs racines. Dans le cas contraire, on lui souhaite un long séjour de conalescence...

 

Tissu-japonais

 

Une dernière que j'adore! Quand un pickpocket ou une personne susceptible de voler est repérée dans un grand magasin, plutôt sue de faire un message d'annonce risquant d'inquiéter la clientèle, la musique de la panthère rose sera difusée par les haut-parleurs.

A bientôt pour de nouvelles annecdotes 61f4d62cf3ff46993957798be389253a4d0b27fe0d67f

 

Posté par Momijy à 23:39 - Commentaires [10] - Permalien [#]